business developer, coût, freelance

Business developer : Quel est le vrai coût d’un commercial 2.0 ?

Tous les entrepreneurs cherchent un business developer performant. Les processus de prospection, de vente et de négociation prennent du temps. C’est la raison pour laquelle les fondateurs de startup externalisent ces tâches au maximum. Développer un produit demande déjà un investissement temporel conséquent. Les créateurs d’entreprise ne peuvent donc pas se perdre dans des pipes ou funnels de conversion à longueur de journée. Mais une question demeure : comment recruter un business developer qui fait du chiffre ?

La formule pour maîtriser votre business development

Le savoir-faire du manager

Un chef d’entreprise doit considérer ses juniors comme des diamants bruts. Leur valeur est inestimable – même s’ils sont invendables en l’état. C’est tout le paradoxe qui caractérise un business developer. Il faut savoir évaluer ce qu’il est en puissance et prédire ce qu’il peut devenir. C’est ensuite le savoir-faire du tailleur de pierre qui en révélera toute la splendeur.

Le junior porte bien son nom : c’est un débutant. Et il a beaucoup de besoins auxquels il faut répondre : apprendre les méthodes, observer ses paires, gagner en confiance et en compétence. Il a besoin de suivi et de soutien.

A ses débuts, le business developer est déjà soumis au soucis de bien-faire, à la recherche des résultats et à des remises en question constantes. La pression est grande. Le manager a donc rarement besoin de faire comprendre à un business developer que les objectifs n’ont pas été atteints.

Il est très difficile d’anticiper le comportement d’un commercial qui se vend – qui plus est en entretien d’embauche.

La question qu’un employeur se pose est toujours la même : comment ne pas se tromper ? On voit régulièrement des “diesels” qui ont du mal au début mais qui parviennent à performer à force de travail, d’écoute et de volonté. A l’inverse, le profil “étoile filante” existe aussi, on mise beaucoup sur lui mais il ne délivre rien. Chez MyBizDev, on a fini par croire à l’adage : “Il n’y a pas de mauvais collaborateurs, seulement de mauvais managers”.

 

Le savoir-être du business developer

Le savoir-être du business developer définit sa capacité de progression.

Le savoir-faire ne fait pas tout en entreprise. Dans un environnement où la croissance est recherchée, savoir s’adapter au changement est la compétence clé à travailler.

Lorsqu’il s’agit de vendre, les soft-skills prennent le dessus sur les compétences techniques.

La résolution des problèmes, le travail en équipe, la prise de parole en public, la gestion du temps sont autant de points qui assurent une belle évolution en entreprise.

Tous ces éléments assurent une courbe de progression dans les résultats.

Combien coûte votre business developer ?

Externaliser le process ?

Les éléments mentionnés ci-dessus ne sont pas véritablement tangibles. Pour évaluer les coûts, établir une comparaison entre les solutions existantes reste donc la meilleure solution.

Le coût de la perte de temps ?

Le sunk fallacy cost est une erreur liée à l’orgueil de ceux qui ont des idées et prennent des initiatives.

L’échec d’un business developer est une réussite pour le groupe.

Les résultats d’un business developer – qu’ils soient bons ou mauvais – informent rapidement du potentiel d’un produit ou d’une stratégie. Le créateur d’entreprise qui a recours à un freelance peut ainsi mettre un terme à un projet ou à une méthode en un rien de temps.

Il permet d’éviter le sunk cost fallacyUn business developer qui essuie un échec fait paradoxalement gagner du temps et de l’argent à toute l’entreprise. L’expérience d’une personne entre en synergie avec l’évolution du groupe.

Le turnover : un risque pour votre business ?

Oui, dans le cas où le business developer est un des membres fondateurs de la boîte.

Les choses sont différentes dans le cas où l’on travaille avec un freelance.

Il y a une raison pour laquelle il faut privilégier les freelances. On n’en parle pas beaucoup, car c’est un avantage compétitif pour de nombreuses entreprise. Avoir un business developer freelance permet de conserver le momentum.

Le momentum, c’est l’élan, la prise de vitesse, l’accélération qu’une entreprise connaît lorsqu’elle croît.

Éliminer les éléments inutiles en entreprise

Et une règle d’or en entreprise, c’est d’éliminer tout élément  qui ne participe pas à la croissance.

Dans la situation idéale, le capitaine du navire doit pouvoir se libérer des bouées et canaux de sauvetage qui le ralentissent à tout moment. Le chef d’entreprise n’est pas là pour sauver ses équipes, mais pour les faire grandir pour qu’ils puissent conquérir de nouvelles parts de marché.

Un entrepreneur qui travaille avec des freelances est un entrepreneur qui se débarrasse de nombreuses peurs.

Avec un freelance, le turnover n’est plus un problème. La relation entre les membres d’une équipe en bénéficie grandement.

Un business developer interne qui a fait ses preuves mais se repose sur ses lauriers est le plus grand des dangers. Dans la communication interne, il n’y a rien de pire que des non-dits. La communication indirecte nourrit un sentiment de méfiance et gaspille l’énergie des business units. Pour que chacun avance au plus vite, il faut donc être frontal et ne pas craindre les séparations. La ligne droite reste le chemin le plus court pour partir d’un point A et arriver à un point B. Et tout obstacle doit être traité au plus vite.

Avec 3 mois de stabilité, et 3 mois de perte de motivation, le business developer attend patiemment d’être remercié pour toucher des compensations.

Un business developer freelance évite à l’entreprise de perdre 6 mois de croissance.

Comment pouvez-vous être de taille ?

MyBizDev propose ainsi aux startups des services adaptés aux différents besoins des founders.

Certains créateurs d’entreprise préfèrent nous confier la totalité de leur développement commercial. D’autres, soucieux de saisir les enjeux de notre métier, préfèrent recevoir une formation avant d’engager un freelance.

MyBizDev offre aux founders différentes stratégies pour qu’ils puissent témoigner de résultats rapides.

Entre le recrutement, la négociation, le management des équipes et le growth-hacking, nos business developers assurent une croissance extrême.

P.S. : En 3 étapes, vous pouvez mettre votre startup en orbite

Voici la liste :

1 – Learn

2 – Growth

3 – Win

MyBizDev vous propose un accompagnement pour toutes ces missions !

Si vous voulez en savoir davantage dès maintenant, cliquez ici.

 


MyBizDev trouve vos clients pour vous.

Concentrez-vous sur votre produit. Nous nous chargeons de le vendre.

Contactez-nous dès maintenant en cliquant ici!